un regard optimiste sur l'avenir


LES délégués de quartiers et villages

 

Villages :

Les Ollières : Noël FERRAPIE
Les Margots : Jean-Pierre VOCANSON
Les Cayres : Hélène GARNIER
Freycenet : Denis DUMAS
Le Neyrial : Hélène ROCHE
Ceveyrac : Agnès BONNET
Versilhac : Patrick ARMAND
Apilhac : Jean-Paul GRAIL
Marnhac : Jean-Paul SABATIER
Sarlis : Laurent CHABANOL
La Besse : Michaël RÉ
La Chazelie : Olivier GAILLARD
Champblanc : Thierry BONCOMPAIN
Echabrac : Henri BARBIER
Vaunac : Martine GIBERT
Alinhac : Jean-Marc CORNILLON
Montchaud : Jean-Pierre BONNET

Quartiers :

Centre-Ville : Paul GROUSSET et Jérôme AGRAIN
Montbarnier : Françoise ROBIN
Chaussand : Jean-Marc GIBERT
La Guide :  Jean-Marc CHANON
Choumouroux : Richard MONIER
Le Pied de la Roue : Philippe CHAMALY
Lavée : Yves BEAL
Pompée : Charlie MOULIN
Crisselle : Marie-Jeanne RIFFARD
Chatimbarbe : Emma SOULIER
Villeneuve : Bernadette PESSEMESSE
La Broussillonne : Patricia SEUX




Commission consultative de l’abattoir municipal

Elle est composée de quatre représentants de l’Etat (Directeur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, Direction Départemental de l’Agriculture et de la Forêt, Directeur des Services Vétérinaires, Vétérinaire Inspecteur d’Etat en fonction à l’abattoir), un représentant de l’exploitant, quatre représentants des usagers et trois représentants de la commune :

Conseil d’Exploitation du Cinéma et de la Grenette

Les salles de cinéma à la Grenette relèvent d’une gestion municipale directe. L’association « Cinéma m’était conté » qui regroupe de nombreux cinéphiles assure l’animation. Le conseil d’exploitation a pour mission de vérifier son bon fonctionnement. Il est également une force de proposition pour tout ce qui concerne le cinéma.

Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

La mise en place du CLSPD est l’occasion pour Yssingeaux d’impulser un véritable travail de concertation, de partage et de coordination des actions de prévention et de lutte contre la délinquance mais aussi d’aider notre jeunesse.

Un coordinateur pour qui le recrutement et la formation ont été aidés par des fonds attribués, a pour mission d’engager des actions concrètes sur le terrain sous le contrôle des élus.

La commune a conduit depuis 2001 de nombreux chantiers pour renforcer l’offre d’accueil des jeunes et favoriser l’ensemble des synergies entre les partenaires sociaux ou institutionnels. Depuis septembre 2006, elle a inscrit cette politique dans l’axe Coordination Prévention Médiation.