Le magazine d'information de la ville d'YSSINGEAUX  de juillet 2019 est à lire ici.

 

Édito

A juste titre, certainement, nous refusons les contraintes, les difficultés et nous œuvrons pour une société idéale où tout serait accessible à tous. Cela suppose que nous soyons tous égaux devant la vie, bénéficiant des mêmes droits, ayant les mêmes devoirs, mais bien plus, les mêmes chances...

Faudrait-il aussi que nous partagions les mêmes envies, les mêmes besoins ...

Alors, qu’est-ce qui garantit notre cohésion sociale, notre « vivre-ensemble » ?

Très certainement le fait de partager nos valeurs et nos principes républicains, en premier lieu desquels notre devise nationale. Cette devise est le résultat d’une lente construction historique, l’héritage du siècle des Lumières et sera invoquée lors de la Révolution française. Elle figure dans la constitution de 1958 et fait aujourd’hui partie intégrante de notre patrimoine national.

« Liberté, égalité, fraternité » ...

Qu’évoquent pour nous ces trois noms féminins qui sonnent à l’oreille comme le début d’un poème...

Liberté... C’est la valeur fondamentale qui fait passer l’homme de la position de sujet au statut de citoyen. Une société libre ne peut être fondée que sur une conception républicaine de la liberté. Et c’est la loi qui borne les limites de la liberté, laquelle est la même pour tous, puisque tout ce qui n’est pas interdit par la loi est donc autorisé. Au plan individuel, je peux faire, tu peux faire, nous pouvons faire... tout ce qui ne nuit pas à autrui...

Libertés individuelles et libertés collectives sont intimement liées : « Ma liberté s’arrête là où commence celle des autres » et pour reprendre Nelson Mandela « Etre libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. »

Égalité... C’est l’égalité de tous devant la loi. Seconde valeur républicaine qui suit immédiatement la notion de liberté… Cela signifie que la loi doit être la même pour tous, sans distinction de naissance ou de condition. Tous les citoyens ont les mêmes droits, les mêmes devoirs et sont soumis aux mêmes règles… C’est bien le principe d’égalité qui nourrit notre volonté de « vivre ensemble » et qui est le fondement du pacte républicain.

Aux valeurs de liberté et d’égalité, vient s’adjoindre la fraternité qui donne une autre dimension : celle de l’humanisme, du sens de l’autre, du collectif, bien loin de l’individualisme forcené et du corporatisme que tissent nos sociétés modernes.

La boucle est bouclée. Le cadre institutionnel et républicain dans lequel évolue notre société est chapoté, couronné même par la belle notion de fraternité, principe à part entière, constituant la trilogie républicaine.

Cette trilogie place en son centre non pas l’individu ou la société, mais l’humain, car dans l’humain il y a en même temps le soi et les autres, les autres et le soi : le vivre-ensemble...

Autant la liberté et l’égalité peuvent être perçues comme des notions de droit, autant la fraternité est une obligation de chacun vis-à-vis d’autrui, un mot d’ordre moral... Alors, peut-être, devrions-nous nous réapproprier notre devise, la faire vivre au quotidien et lui donner tout son sens. Et en cette période estivale, le 14 juillet vient justement nous rappeler que ce jour de fête nationale est aussi une fête pour chaque personne éprise de liberté, soucieuse d’égalité et qui recherche ardemment la fraternité.

Je souhaite à vous toutes et à vous tous un très bel été !

Votre Maire

Bernard GALLOT

 

Vivre Yssingeaux
Juillet 2019

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris